Des Bénistant’s, mais à Londres

23 octobre , 2010

Le Puzzle

Filed under: Histoire principale — Sebastien Benistant @ 6:50
Tags: , ,

Je n’ai jamais aimé faire de puzzles. Je me souviens assez clairement de mon premier 18 pièces et puis du challenge un peu plus intéressant que représentait le « super » 24 pièces. Puis il y’a eu le drame du puzzle 200 pièces. C’était un cadeau de Noël et je me souviens encore du motif : 2 chevaux dans la neige, une barrière en bois, une maison et un ciel bleu en arrière plan.
Quelle torture ! J’avais réussi a le finir, certainement avec l’aide et l’encouragement de maman qui n’avait pas voulu lâcher le morceau et me laisser sombrer dans la facilite – bien relative – d’un Super Mario 3 sur NES.

Et puis il y’a eu le Noël 2009 ou Liza a eu en cadeau (de ma sœur, je m’en souviendrai) un mega-puzzle 1500 pièces. J’ai fait tout ce que j’ai pu et j’ai réussi a faire traîner l’ouverture de la boite jusqu’en Octobre, ce qui est déjà pas mal, mais Liza a finalement réussi a l’ouvrir et a tout vider sur la table, l’unique, du salon. Son premier commentaire a été : tiens, les pièces ne sont pas numérotées ? A quoi j’ai tout de suite répondu que ça aurait été encore plus facile si ils avaient fait que 2 pièces géantes a emboîter l’une dans l’autre.

Car pour moi comme pour Liza, le principal problème du puzzle c’est que c’est pas fait pour être facile. Et ça va a contre sens de toutes nos habitudes dans une vie ou tout est pensé pour être facile. Même le Sudoku, qui est pourtant une belle perte de temps et infiniment plus intéressant que les puzzles: avec le Sudoku ou moins, on peut essayer de trouver un algorithme de résolution qui résoudra tous les Sudoku du monde d’un seul coup. Et comme ça on sera enfin pour toujours débarrassé.

Mais les puzzles, même en finissant un, on a aucunement fait progresser l’humanité vers un peu plus d’entropie.

En plus, Liza n’a jamais fait de puzzle de toute sa vie. Aucune expérience. Et c’est la que je me suis rendu compte que si on a pas fait de puzzle étant petit, le cerveau perd toute sa flexibilité et la partie – trop grosse a mon goût – qui peut gérer les puzzles devient a jamais inutilisable : ma femme arrive plus ou moins a emboîté n’importe quel pièce dans n’importe quel autre.

Comme il y’a 1500 pièces, on a largement la place de travailler chacun dans son coin, mais souvent ma femme s’arrête et me demande en me montrant son exploit: et ça, est ce que c’est bon ? Et la, je la vois avec 2 pièces de couleurs complètement différentes encastrée l’une dans l’autre …

Heureusement que ce n’est pas un monochrome de Whiteman !

Du coup, ça va prendre un moment pour finir le puzzle. Alors j’aime autant le dire toute de suite et a tout le monde: plus jamais de puzzle pour Noël ! Merci !

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :